vendredi 10 janvier 2014

LE BOIS D'AVIATION : DÉCOLLAGE IMMÉDIAT !

LIVRE
Bois d’aviation
Sans le bois, l’aviation n’aurait jamais décollé


de Jean-Marie BALLU


Le peuplier, le spruce, le frêne, l’hickory ou le rotin ont tous en commun d’avoir servi dans la construction aéronautique. L’histoire de l’aviation doit au bois son envol et pendant près d’un siècle, son épanouissement. Jean-Marie Ballu, agronome et ingénieur général des Ponts des Eaux et des Forêts, fit suffisamment longtemps carrière à l’Office National des Forêts pour savoir de quoi il parle quand il aborde le ce sujet massif. Pour notre grand bonheur après de précieux ouvrages sur le “Bois de marine” et sur le “Bois de musique”, il aborde dans un magnifique opus le “Bois d’aviation”.
Préfacé par Catherine Maunoury, directrice du Musée de l’air et de l’Espace, le dernier « Ballu » fait la part belle aux balbutiements de l’aviation avec force iconographie et détails. On se souvient, quand nous étions gosses, que nous rêvions de nous soustraire à l’apesanteur et que les graines de frênes prestement lancés nous permettaient le temps de leurs souples auto girations, de devenir de fabuleux pilotes d’hélicoptères…

Matériau facile à travailler, léger, souple, résistant et largement disponible, le bois est naturellement devenu le premier matériau de structure puis de revêtement, avec le bois moulé ou les fines couches de contreplaqué. Les premiers constructeurs d’avions, souvent des marins, s’entourèrent de menuisiers. Les dentelles de bois, toile et fils de fer, se sont mises à voler, non sans quelques « cheval de bois » d’ailleurs !

On retrouve évidemment les ballons et dirigeables qui furent les premiers à faire appel au bois mais aussi les ancêtres planeurs, hélicoptères, ailes volantes et autres avions, même ceux à réactions. Toujours utilisé dans la construction aéronautique légère, l’apport du bois à la conquête de l’air, c'est grâce à ce livre un voyage allant de la forêt à l'atelier d’aviation d’hier et d’aujourd’hui. On se prend à regretter de ne pouvoir profiter des effluves de ce bois travaillé au cœur des ateliers et hangars d’autrefois. En tout cas l’éditeur vit avec son temps et propose des QR code (« flashcode ») dans les pages qui permettent de retrouver des images vidéos à travers des liens internet !

L’aviation retracée à travers le plus noble des matériaux, il fallait le faire, c’est de la marqueterie !

Edition IDF, Institut pour le développement forestier, 47, rue de Chaillot, 75116 Paris.

Format : 24 x 30 cm / 192 pages / quadri / cartonné / prix : 37 € (frais d’envoi : 7 € de 1 ou 2 articles, 9€ de 3 à 9 et 16 € au delà)

ISBN : 9782916525075.

Accessible sur www.foretpriveefrancaise.com

par Igor Biétry - igor@igorbietry.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire