jeudi 14 mai 2015

VINTAGE REVIVAL MONTLHÉRY : La belle histoire !


Le Yacht-club des avions de la route ne s'est jamais aussi bien porté © S. Zanivan

Au printemps 2010 : « Igor y a un jeune mec sympa qui veut faire une grosse manifestation à Montlhéry avec des avant-guerres, toi qui a fait les manifs de Jacques Potherat comme speaker tu devrais voir avec lui. » Mon ami Pascal Behr était en contact avec un certain Vincent Chamon…
Depuis, tout le monde connaît l’histoire. Le petit Vincent est devenu grand et après trois Vintage Revival Montlhéry il est l’un des personnages les plus importants de la scène « avant-guerre » d’exception en Europe continentale et reconnu comme tel outre Manche. L’exploit est de cumuler cette position aussi bien dans le monde de l’auto que dans celui de la moto.
Equipé d’une cinquantaine de bénévoles, à l’expérience longue comme le bras pour certains, il sélectionne, accueil et organise le VRM comme une kermesse de campagne. Le budget d’organisation est dérisoire par rapport aux grosses machines que l’on voit par ailleurs et pourtant le résultat est juste exceptionnel.
Deux grands musées internationaux sont là : le Brooklands museum et son homologue allemand d’Hockenheim ne loupent aucune édition de cette bisannuelle. Jean-Frédéric Frot « Freddy » installé depuis un temps certain au Rosbifland fait la jonction anglophone de façon admirable. « En 2011, un “Salmsoniste” du VSCC l'avait aidé à racoler les rosbifs mais immédiatement après le Vintage, il a dit à Vincent que cela prenait trop de temps et a rendu son tablier. Vincent a donc passé une annonce dans le forum de l'Association des Tricyclecaristes de France en demandant si quelqu'un pouvait lui filer un coup de main. Je me remettais à peine d'un arrêt cardiaque et je ne me sentais pas d'attaque mais quelques mois plus tard personne ne s'était proposé et je me sentais mieux, je lui est donc offert de lui filer un coup de main. Nous nous sommes donc rencontrés à Rétromobile en 2012 et tout de suite ça a bien collé. On avait exactement les mêmes vues sur ce que devait être le VRM. Au fil du temps nous sommes devenus une espèce de binôme et Vincent a suffisamment confiance en moi pour que nous prenions les décisions importantes ensemble. C'est un travail journalier pendant 18 mois qui me passionne et je suis très heureux d'aider ce gars si enthousiaste et dynamique. » Et tout le monde se rend compte que dans le paddock et sur la piste c’est « bonne humeur » à tous les étages. Bon, il y a toujours le mariole (français !), le gars auquel on demande gentiment de mettre un blouson pour rouler sur la piste et qui répond qu'il est indestructible parce qu'il a été pilote de chasse. Réponse des gentils organisateurs : « Et ils vous laissaient piloter les Mirage en slip ? ». Le “pilote” est reparti une main devant et une mains derrière… remettre un blouson… Passion des mécaniques improbables d’un autre temps, vision amicale d’un événement d’ampleur internationale, la “mayo” a pris et le VRM 2015 a atteint des sommets cette année encore.

Jacques Potherat doit se dire, de là-haut : « Merde, il est bon l’gamin ! »…

 

 20 piges pour le YCAR !

Cette édition avait une saveur spéciale car nous y fêtions les 20 ans des avions de la route. Ce cercle déclaré nulle part et affilié à personne a drôlement pris de l’essor en trois ou quatre ans mais on s’est souvenu des premières heures de ce cercle de poètes incongrus. Thierry Dubois et Jean-Claude Amilhat était là et même si nous faisions les marioles nous n’en menions pas large. On est un peu sensible chez YCAR !
La jeune génération est dynamique est pleine d’entrain (on lui doit les photos de ce sujet d’ailleurs), elle a été réunit grâce à l’outil du sieur Marc Zuckerberg mais une tranche non négligeable ne rechigne pas à participer à des événements remarquables. Le VRM en est un, au delà de tout ce que l’on peut rêver. Le gang aux chaussettes rouges a donc fait cause commune avec l’Indian club de France. Oui, le Ycar est aussi Bernard l’Hermite ! Merci à Isabelle et Olivier qui sont des valeurs sures pour notre petite entreprise.
Une vingtaine d’ycaristes et ycaristas se sont retrouvés et ont prêché la bonne parole durant tous le week-end, recrutant à tout va !
L’affluence anglo-saxonne et sa propension à rouler avec d’authentiques « avions de la route » furent la cerise sur le gâteau. Une Amilcar avec V8 Hispano OHC, une Mors à moteur Curtiss ou une Austin à moteur Scott-Hall, ça nous parle. Quelle surprise de voir que les autocollants du petit cercle de farfelus se multiplient sur les carrosseries de ces engins improbables et tellement britanniques… Surprise de voir la GN Parker de Justin Maeers affublé du précieux sésame !
Autre source de fierté, celle de voir notre « Jicé » national à bord de la fameuse Monotrace. Un casse-gueule comme on en fait plus ! L’homme de la ville rose a su déjouer les pièges de l’anneau et en devenir l’un des seigneurs. Fier de ça aussi.
Le Vintage revival Montlhéry est une grande messe où toutes les chapelles d’avant-guerre s’y retrouvent pour un bonheur partagé. Faudra encore plus de bénévoles en 2017, parce que ça va encore grandir… En tout cas, le Yacht Club des Avions de la Route y sera cela ne fait aucun doute avec ou sans la Coutry Spécial… Mais ça, c’est une autre histoire !


Justin Maeers sur GN Parker et l'autocollant magique ! ©DR



Pite-lane © Ch. Bourienne



Bugatti type 59 © Ch. Bourienne


Jean-Claude Amilhat © Ch. Bourienne


L'heure de se lancer après 18 ans de restauration © Ch. Bourienne


Leyland-Thomas #1 © Ch. Bourienne


Maserati 8CM #3015 ex B.Falchetto © Ch. Bourienne


Mr le Président de l'Indian club de France... sans tomber ! © Ch. Bourienne


Torpédo 4 cylindres en étoile... du grand art ! © Ch. Bourienne


Morgan at the top ! © Ch. Bourienne


Franck Chatokhine Triumph T100...
vole au dessus d'un nid de coucous !
© Ch. Bourienne


Moteur Curtiss aéro sur Mors 1907... The Oliver Way © Carol Quiniou




Caroline Bugatti et Marc Tudeau en pleine concentration.
Les Ycaristes sont au top ! © Carol Quiniou


Pendant ce temps les gosses font les cons !
le Sql, Mr N7 et Jicé d'Auto-Rétro
© Carol Quiniou


L'historique et l'héritier.
Jacques Potherat était aussi un Ycariste !
© Carol Quiniou


Vincent Chamon © Carol Quiniou


Les production Guivarc'h sèchent ! © Carol Quiniou


Guillaume Moreau
© Carol Quiniou



Philippe Bouchennot et Carol Quiniou










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire